Actualités Espace membre FR EN ES Recherche
  1. Accueil
  2. Nos solutions
  3. River’Tri une déchèterie fluviale en ville

River'Tri : une déchèterie fluviale en ville

Toutes les solutions

Présentation


  • Porteurs de projet : SUEZ Recyclage & Valorisation, Compagnie Fluviale de Transport (CFT), Compagnie Nationale du Rhône (CNR), Voies navigables de France (VNF)
  • Partenaires : Métropole de Lyon
  • Durée du projet : 2016 – 2019
  • Financement du projet : 2,4 M€ HT pour 2016-2018 avec un soutien financier de la région Auvergne-Rhône-Alpes (programme FEDER de l’UE), la Métropole de Lyon, l’ADEME et VNF. La Métropole de Lyon soutient la prolongation de l’expérimentation en 2019.

Contexte d’émergence du projet : 

La Métropole de Lyon (59 communes et 1,3 millions d’habitants) compte 19 déchèteries, dont deux seulement dans Lyon intramuros, qui connaissent une forte affluence. Pour un citadin sans voiture, il était jusqu’à présent difficile de se rendre dans une déchèterie pour se débarrasser de ses encombrants.

Stratégie et objectifs


River’Tri est une déchèterie fluviale, qui offre aux résidents du centre-ville de Lyon un service de proximité, installé le long des quais de Saône.

Une barge s’amarre les samedis sur les berges et propose tous les services d’une déchèterie classique. Les déchets acceptés sont le bois, le textile, les déchets spéciaux des ménages, les équipements électriques et électroniques, les métaux, les meubles, les encombrants, le papier et le carton.

Un dispositif d’accueil éphémère du public est déployé. Des agents dédiés encadrent les opérations de transfert des déchets des véhicules des usagers vers les bennes. Chaque soir, la barge rentre au Port de Lyon où les déchets collectés rejoignent ensuite les filières de traitement et de valorisation habituelles.

C’est un dispositif efficace et écologique, sans pollution visuelle, sonore ou olfactive pour les habitants.

Ce projet répond à plusieurs objectifs :

  • Réduire la saturation des déchèteries de la Métropole, et désengorger les deux déchèteries de la ville
  • Répondre à l’objectif de 25% de report modal fixé par la loi de transition énergétique française
  • Réduire la circulation des poids lourds et les émissions de C02 ; limiter le trafic des camions de collecte dans le centre
  • Encourager les habitants à trier à proximité de chez eux et limiter les trajets en voiture jusqu’aux déchetteries périphériques
  • Mieux utiliser le potentiel des fleuves en ville.

 

Caractère innovant du projet


Technique

Ce projet a vu le jour grâce à la transformation d’une barge de 65 mètres en déchèterie. Pour cela, il a fallu concevoir un système breveté de bennes dotées de bras robotisés, qui permettent aux habitants de jeter directement, depuis le quai, leurs différents déchets dans le bateau.

Résultats et perspectives


River’Tri a été expérimenté pendant 2 ans (2016-2018). L’expérimentation a été reconduite pour une année supplémentaire (2019). Pour la deuxième phase, les concepteurs travaillent sur un moteur alimenté par une batterie à hydrogène, pour atteindre l’objectif d’une « déchetterie zéro émission »La Métropole de Lyon compte également ajouter un deuxième point de collecte côté Rhône dans l’appel d’offres pérennisant le projet en 2020.

Après une montée en puissance, entre 4 et 6 tonnes de déchets sont réceptionnées par jour d’ouverture, soit une projection annuelle à 300 tonnes. Si ce volume est loin de celui des services de déchèterie à terre, en activité tous les jours, River’tri a un effet positif sur les déchets sauvages à proximité immédiate. Un tiers  des usagers déclarent ne pas avoir utilisé d’autres déchèteries avant l’arrivée de River’Tri : le dispositif permet donc de capter de petits encombrants qui partaient dans les ordures ménagères.

 

Comment ce projet peut-il être dupliqué sur d’autres fleuves ?

Le potentiel des fleuves pour le transport des déchets est énorme. Les barges peuvent transporter des quantités très importantes de déchets, ce qui est un véritable atout, d’autant plus qu’il s’agit d’un mode de transport peu polluant.

Une expérimentation similaire, utilisant une péniche, a été menée en juillet 2019 sur les bords de Seine au port de Tolbiac, dans le 13e arrondissement de Paris, conduite par SUEZ, VNF et les financements de la RATP et de la Ville de Paris. River’Tri a aussi inspiré les villes de Bordeaux et Rouen.

Le projet River’Tri a été récompensé par :

  1. le prix « Le Monde » Smart Cities de l’innovation urbaine.
  2. le prix « économie circulaire » des Trophées Incity d’Acteurs de l’économie – La Tribune

 

#Saône #Déchets #Transport #Ecologie

En savoir plus

Crédit photos : Suez, CNR

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site