Actualités Espace membre FR EN ES Recherche
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Innovation un prototype prometteur pour le traitement de l’eau polluée

Actualité

Toutes les actualités

Innovation : un prototype prometteur pour le traitement de l’eau polluée

Selon une étude du Service gouvernemental de l’Observation et des Statistiques publiée en 2015, les dépenses d’entretien des milieux aquatiques ont été multipliées par quatre entre 2000 et 2013, et celles de prévention des pollutions, notamment agricoles, par cinq. La pollution de l’eau, en plus d’avoir un coût environnemental et humain, a un coût économique de plus en plus fort.

Les nouveaux polluants, comme les antibiotiques ou les perturbateurs endocriniens, sont parfois difficiles à détecter et éliminer. L’enjeu est d’autant plus important que l’eau est une ressource non renouvelable, en voie de raréfaction. Face à ce constat, une équipe de recherche internationale étudie la possibilité de pouvoir transformer localement l’eau polluée en eau potable, grâce à la science des capteurs optiques. Un enjeu d’autant plus important que les besoins en eau potable augmenteront de 40 % d’ici 2035.

 

Détection et traitement sur site

Le prototype « Sense and Purify » est un procédé portatif permettant de traiter chimiquement l’eau polluée en eau potable. Il pourrait être ainsi utilisé directement sur place, dans les fermes ou dans les sites agro-industriels et être capable d’analyser et de traiter les réservoirs d’eaux à haut débit.

Dans un premier temps, des capteurs optiques et électrochimiques détectent la présence d’agents polluants dans l’eau et envoient un flash lumineux. Celui-ci active ensuite le système d’incinération électrochimique qui détruit le produit organique polluant. L’eau est minéralisée pour devenir à nouveau potable.

Le projet de recherche « Sense and Purify » (SPy) répond ainsi à plusieurs enjeux :

– améliorer l’état des milieux aquatiques, en détruisant les agents polluants,

– faciliter l’accès à une eau potable localement, peu importe l’endroit où l’on se trouve dans le monde.

Il est financé par l’appel à projet européen JPI Waterworks dédié à la gestion durable des ressources en eau et regroupe 4 partenaires internationaux : France, Afrique du Sud, Espagne et Irlande.

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site