Actualités Espace membre FR EN ES Recherche
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Innovation un programme communautaire pour préserver la rivière Verde en Arizona

Actualité

Toutes les actualités

Innovation : un programme communautaire pour préserver la rivière Verde en Arizona

La rivière Verde, qui rejoint la Rivière Salée à Phoenix, est une ressource unique et importante en Arizona (USA). Dans cet État marqué par la sécheresse, la Verde qui coule en continu toute l’année est précieuse, que ce soit pour la biodiversité (elle alimente l’une des dernières forêts de saules et peupliers du pays), les loisirs mais aussi la santé du bassin du fleuve Colorado. Or, les demandes concurrentes en eau, que ce soit des habitants et entreprises de Phoenix en aval ou les pompages dans les vallées de Big et Little Chino en amont, exercent une pression de plus en plus forte sur le bassin versant de la Verde.

Une initiative locale et volontaire

Face à cette situation, un programme innovant a été lancé localement, à l’initiative de la société civile, dans un secteur soumis à aucune réglementation en matière de prélèvement d’eau. Le collectif « The Friends of the Verde River Greenway » a ainsi développé, sur la base du volontariat, un marché de compensation d’eau, le Verde River Exchange. Il rassemble utilisateurs d’eau de surface et d’eaux souterraines (viticulteurs, industriels…) autour d’un système d’échange de crédit, afin de favoriser un usage durable de la ressource et d’éviter l’assèchement du fleuve. Concrètement, ceux qui font des prélèvements dans les eaux souterraines achètent des crédits d’eau auprès d’usagers des eaux de surface (le Verde et ses affluents) qui auront fait des économies d’eau (en irriguant moins par exemple) dans une année donnée. Ces derniers seront rétribués pour cet effort et les autres usagers pourront acheter au même montant ce crédit d’eau pour prélever de l’eau dans les aquifères, ce qui maintient à l’équilibre la balance.

L’objectif final est de maintenir plus d’eau dans la Verde en faisant correspondre les économies d’eau d’un usager avec le prélèvement d’un autre.

Une prise de conscience collective sur le rôle des fleuves

Depuis sa mise en place en 2016 avec le soutien de Nature Conservancy, le programme a permis de réduire le pompage dans les eaux souterraines de plus de 38 000 m3 et donc de maintenir ce même volume dans le fleuve. Une petite dizaine d’usagers se sont engagés à économiser l’eau en échange de crédit de 200 dollars pour 1 300 m3 et actuellement six acheteurs, conscients de l’impact de leur activité sur le fleuve et la communauté, dépensent jusqu’à 800 dollars à l’année pour prélever de l’eau, dans une logique d’intérêt général. Du bien-être du fleuve dépendent en effet des activités économiques comme le tourisme ou la vigne, mais aussi la protection de la faune et de la flore et l’amélioration du cadre de vie. La prochaine étape est de faire adhérer au programme des municipalités et d’autres gros usagers.

Au-delà des chiffres encore modestes, ce programme a fait émerger une discussion sur la gestion de la ressource en eau dans la Vallée de la Verde et fait la preuve que des solutions locales peuvent être trouvées, capables d’inspirer d’autres communautés locales. Surtout, il a éveillé les consciences sur le rôle de cette rivière. D’autres actions pour la restaurer, lutter contre les espèces invasives, changer les pratiques culturales, ont facilité cette réappropriation.

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site